Le lien interrive du barrage La Gabelle fermé jusqu’à nouvel ordre

Publié le jeudi 20 décembre 2018 à 17 h 46

Une pancarte signale la fermeture du lien interrive sur le barrage de la Gabelle, qui relie Saint-Étienne-des-Grès et Notre-Dame-du-Mont-Carmel.Une pancarte signale la fermeture du lien interrive sur le barrage de La Gabelle, qui relie Saint-Étienne-des-Grès et Notre-Dame-du-Mont-Carmel. (Archives) Photo: Radio-Canada / Josée Ducharme

Hydro-Québec a décidé de maintenir fermé le lien routier entre les deux rives de la rivière Saint-Maurice sur le barrage hydroélectrique La Gabelle.

Il y a quelques semaines, la société d’État avait rouvert le lien le temps de colliger des informations sur le comportement des gens qui l’empruntent.

Les résultats ne sont pas concluants. Différents comportements dangereux d’automobilistes et de piétons ont été notés au cours de la période d’observation des dernières semaines.

Un exemple parmi d’autres : un automobiliste qui s’avance pour vite se faufiler sous le bras de la guérite qui se referme et circuler sur le lien au sommet du barrage alors que l’accès n’était pas autorisé, rapporte la porte-parole d’Hydro-Québec, Lucie Roy.

La vue du pont de la Gabelle, à Saint-Étienne-de-Grès, en MauricieLa vue du pont La Gabelle, à Saint-Étienne-de-Grès, en Mauricie Photo : Tourisme Mauricie – Stéphane Daoust

La société d’État ferme donc le lien jusqu’à ce qu’un nouveau plan de circulation sécuritaire pour ses employés et pour les piétons soit mis au point.

Le comité de travail chargé de trouver un nouveau plan de circulation est composé des municipalités de Saint-Étienne-des-Grès et de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, de la Sûreté du Québec et d’Hydro-Québec.

Hydro-Québec avait fermé le lien en juillet dernier après qu’un automobiliste impatient eût happé un employé.