Est-il permis de circuler dans les sentiers en moto de style « enduro »?

Non. Les sentiers du Club passent en grande majorité sur des propriétés privées. Nos droits de passage ne nous autorisent pas à y laisser circuler ce type de véhicule.

Est-il permis de circuler dans les sentiers avec des chenilles?

Oui, pour les VTT seulement et non pour les autoquad, question de largeur.

Pourquoi n’avons-nous pas le droit de circuler sur l’accotement d’un chemin publique?

Le fait de circuler sur l’accotement crée une cavité tout juste à côté du rebord asphalté de la chaussée.  À la longue, l’asphalte se désagrège en bordure de la route et parfois il faut ré-asphalter (au frais du Club à certaines occasions).  À moins d’avis contraire en quelques rares occasions (la signalisation est en conséquence), il faut TOUJOURS circuler sur le pavage d’un chemin publique.

J’ai un VTT une place et je veux embarquer un passager, que faut-il pour être en règle?

Avoir un siège d’appoint conforme fixé au porte-bagage arrière, être âgé d’au moins 18 ans et avoir un certificat d’aptitude.  Le certificat est OBLIGATOIRE.  Si vous n’avez pas de certificat d’aptitude veuillez communiquer à:

Lorsqu’il y a des tours d’Hydro-Québec sur les sentiers, le terrain appartient à qui?

Soit au propriétaire privé ou au Gouvernement si sur les terres de la Couronne.

Pourquoi à certains endroits on retrouve des affiches disant « sentier très fragile »?Pourquoi à certains endroits on retrouve des affiches disant « sentier très fragile »?

Cela signifie que pour différentes raisons telles que vitesse excessive, bruit, poussière, circulation hors du sentier, nous sommes sur le point de perdre notre droit de passage.  Il faut donc respecter les règles en tout point (comme toujours d’ailleurs!)

Quand les sentiers d’hiver vont-ils ouvrir?

Question souvent posée et pratiquement impossible à répondre.  Précisons d’abord que les sentiers 4 saisons ne ferment généralement pas durant la transition de l’automne à l’hiver car les infrastructures sont conçues pour une circulation à l’année.  Pour les sentiers D’HIVER SEULEMENT, il faut que le sol soit complètement gelé, qu’il y ait eu suffisamment de précipitations de neige pour remplir les fossés et petits cours d’eau, qu’il y ait eu assez de froid intense pour geler certains cours d’eau, que l’épaisseur de neige soit suffisante pour y planter les balises et les poteaux de signalisation.  Pour que toutes ces conditions soient réunies, seule Dame Nature pour y répondre à l’avance.